Isolant thermique d’une maison, que choisir ?

Isolant thermique d’une maison, que choisir ?

L’isolation thermique est une méthode permettant de réduire le transfert de chaleur de l’extérieur vers l’intérieur. Ainsi, pour rendre une maison étanche à la chaleur, il faut savoir faire un bon choix d’isolant thermique. Une maison isolée est plus confortable car la température reste constante malgré les changements de temps. Elle rend la maison agréable et maintient la température de la maison fraîche en été et chaude en hiver. Elle est très utile pour maintenir la température de la maison indépendamment de la température extérieure. Cependant, quel matériau isolant thermique utiliser ? À première vue, cela peut paraître simple. Pourtant, ce n’est pas toujours évident pour les novices. De ce fait, voici un guide explicatif.

Les 4 principes de base de l'isolation thermique

  1. La résistance thermique d’un matériau isolant thermique dépend du type de matériau et de son épaisseur.
  2. La présence d’une lame d’air est un agent isolant thermique très important et utile.
  3. L’orientation du bâtiment joue un rôle important dans la résistance thermique.
  4. La conception du bâtiment/de la maison est faite de manière à ce que l’entrée de l’énergie solaire soit minimale en été et maximale en hiver.

 

Choix du matériau isolant thermique

Avant de choisir le matériau que vous utiliserez, il est important de faire un rapide tour des caractéristiques indispensables. C’est ainsi que ces dernières vous guideront dans votre processus. Le choix du matériau isolant pour votre habitation dépend des différents critères suivants :

  • Prix global du matériau isolant.
  • La surface totale à couvrir pour l’isolation.
  • Le niveau et l’efficacité d’isolation requis.
  • Le coût de l’énergie consommée pour le chauffage et la climatisation.
  • La résistance au feu 
  • Non absorbant de l’humidité
  • Non susceptible de subir des déformations
  • Résistant aux invasions d’insectes

Il existe notamment différent isolants thermiques. En fonction des critères de vos besoins, vous pouvez alors choisir un isolant thermique parmi les suivants : 

  • Laine de verre, de bois ou de roche
  • Liège. 
  • Terre crue.
  • Verre cellulaire. 
  • Perlite. 
  • Chaux naturelles. 

Les avantages de l'isolation thermique intérieur

– Confort : La température de la pièce reste fraîche en été et chaude en hiver. Par conséquent, en fournissant une isolation thermique, on ressent un confort à la fois en été et en hiver.

– Économie d’énergie : Il faut utiliser de l’énergie pour maintenir la température souhaitée dans la pièce. En outre, en fournissant une isolation thermique, le transfert de chaud/froid est réduit entre l’intérieur et l’extérieur de la pièce. Elle permet donc d’économiser de l’énergie.

– Résistance à la condensation : les matériaux d’isolation thermique sont fixés sur la surface intérieure des murs de la pièce. En d’autres termes, ils empêchent la condensation sur les murs intérieurs et le plafond.  La condensation est un dépôt d’humidité qui se produit lorsque de l’air chaud entre en contact avec une surface et que sa température est inférieure au point de rosée

Isolation thermique des murs exposés

La chaleur et le froid rayonnent à travers les murs exposés de la maison. Il existe différentes méthodes d’isolation thermique des murs exposés pour se protéger :

  1. Prévoir une épaisseur de mur appropriée.
  2. Anticiper un mur creux ou une cavité murale.
  3. Fixer des panneaux durs ou des panneaux de contreplaqué sur des lattes de bois. Il faut les mettre au-dessus du mur pour créer un espace d’air.
  4. Fixer une feuille de matériau d’isolation thermique à l’intérieur et à l’extérieur du mur exposé. Cela est fait pour réduire la transmission de la chaleur et du froid.
  5. Construire le mur extérieur avec un matériau isolant thermique. Ce procédé se fait si vous avez un bâtiment à ossature ou des murs non porteurs.

Isolation thermique des portes et fenêtres exposées

Les portes et les fenêtres extérieures transmettent la chaleur et le froid de l’atmosphère à travers la pièce. Les méthodes d’isolation thermique sont les suivantes.

  1. Les cadres des portes et des fenêtres sont en bois.
  2. Il ne faut pas utiliser de cadres en fer ou en acier embouti car ils transmettent plus de chaleur et de froid que le bois.
  3. Vous pouvez fixer des vitres isolées dans les portes et fenêtres vitrées.
  4. Un double vitrage avec un espace d’air sur la porte vitrée réduira la transmission de la chaleur et du froid de l’extérieur vers l’intérieur. 
  5. Vous pouvez utiliser des rideaux, des mélanges de ventilation, etc. sur les portes et les fenêtres exposées.

Isolation thermique de la toiture exposée

Le toit d’un bâtiment à un étage ou le toit supérieur d’un bâtiment à plusieurs étages est par conséquence un toit exposé. En somme, a chaleur et le froid se transmettent à travers le toit exposé du bâtiment. Il existe deux types de traitement pour l’isolation thermique de la toiture exposée. Il s’agit de fournir un traitement sous ou sur la dalle de toit.

Traitement intérieur

  1. Vous pouvez traiter les deux types de dalles, qu’il s’agisse d’un toit plat ou d’un toit en pente.
  2. Vous devez prévoir une lame d’air sous la surface exposée du toit en fixant un faux plafond sous le toit.
  3. La ventilation attenante au toit aide également à faire sortir la chaleur de la pièce.
  4. Vous devez installer le faux plafond avec des matériaux isolant thermique.
  5. Vous pouvez coller des adhésifs et des produits d’étanchéité appropriés sur la surface intérieure du toit exposé pour fixer les matériaux d’isolation légers. Certains matériaux isolants sont la laine de verre, la laine de fibre de verre, la laine minérale, le thermocollant, la mousse de caoutchouc, etc.

Traitement extérieur

  1. Un ombrage approprié peut être prévu sur la surface supérieure exposée de la toiture pour réduire le rayonnement solaire.
  2. Un revêtement brillant et réfléchissant à la chaleur peut être appliqué sur la surface supérieure du toit exposé comme une peinture.
  3. Ces revêtements peuvent servir le double objectif d’imperméabilisation et de réflexion de la chaleur.
  4. Dans le cas d’un toit plat, vous pouvez créer un espace d’air sur le dessus du toit en plaçant une feuille d’amiante sur les piliers de briques.
  5. La température de surface du toit plat peut être réduite en arrosant le toit à intervalles réguliers pendant les heures chaudes.
  6. La surface du toit plat peut être maintenue fraîche en stockant de l’eau sur le toit. 
  7. La Mud Pushka, qui est un mélange de terre argileuse, de copeaux de bois et d’eau, devrait être posée sur les toits exposés pour servir d’isolation thermique.
  8. La terre posée sous les tuiles en terrasse sur le toit supérieur sert également d’isolant thermique et aide à donner une forme appropriée pour le drainage de l’eau de pluie.
  9.  

Comment isoler sa maison en réduisant les coûts ?

Étant donné le budget nécessaire pour une rénovation énergétique, il n’est pas toujours accessible à tous.  En conséquences, lorsque vous prenez la décision d’isoler votre maison, vous pouvez alors entrer dans le programme d’aides et de subventions accordées par différents cantons. Afin de vous accompagner pleinement, la Confédération a mis en place un système d’appui pour les propriétaires désirant mettre aux normes l’isolation de leurs demeures.

isolant thermique

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *